Prix et reconnaissance

Le programme de certificat de reconnaissance de Parents partenaires en éducation

Reconnaître le dévouement et la contribution significative à la vie scolaire des personnes qui consacrent de nombreuses heures de bénévolat pour appuyer et contribuer à l’éducation en langue française en Ontario.

Qui peut recevoir un certificat ?

Toute personne contribuant d’une manière exceptionnelle à l’éducation en langue française en Ontario.

Qui peut demander un certificat de reconnaissance ?
Tout conseil d’école dont la cotisation à Parents partenaires en éducation est en règle peut proposer un candidat ou une candidate pour le certificat de reconnaissance (une soumission par école seulement, annuellement).

Quand peut-on proposer un candidat ?
Une demande de mise en candidature peut être faite n’importe quand entre le 1er octobre et le 30 septembre de l’année suivante.

Comment fait-on une demande ?
Le conseil d’école membre de Parents partenaires en éducation fait adopter une résolution demandant qu’un certificat de reconnaissance soit accordé au candidat ou à la candidate proposé.

Que doit contenir une demande officielle ?

Une copie de la résolution du conseil d’école membre de Parents partenaires en éducation demandant un certificat de reconnaissance.

La demande de mise en candidature doit comprendre un texte d’environ 500 mots faisant état de la contribution exceptionnelle de la candidate ou du candidat à la vie scolaire et décrivant les réalisations et les avantages du ou de la bénévole.

La demande de mise en candidature doit être signée par un membre du conseil d’école membre.

Qui approuve les candidats ?

Le Conseil d’administration de Parents partenaires en éducation révisera les candidatures à sa prochaine réunion et émettra les certificats de reconnaissance.

Qui recevra le certificat ?
À moins d’une demande spéciale par l’auteur de la demande, on lui enverra le certificat de reconnaissance afin qu’il le remette au récipiendaire à la prochaine réunion du conseil d’école.

À qui doit-on envoyer la demande ?

Certificat de reconnaissance
Parents partenaires en éducation
435, rue Donald, B-204
Ottawa (Ontario) K1K 4X5

dg@ppeontario.ca

Téléchargez le formulaire de la mise en candidature  Document en format PDF

Marguerite Yamasaki

Madame Marguerite Yamasaki, 1991

Fonds Marguerite Yamasaki  (présidente PPE 1989-1993)

Un fonds qui vient en aide au conseil d’école

Le récipiendaire du Fonds Marguerite-Yamasaki pour l’année scolaire 2017-2018 est :                                             École élémentaire catholique Marie-Tanguay, de Cornwall, du Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien.

QUI ÉTAIT MARGUERITE YAMASAKI ?
Madame Marguerite Yamasaki est une grande dame franco-ontarienne, décédée en 1995, qui milita activement afin que les élèves francophones de la province aient accès à une éducation de qualité de langue française.

C’est à Madame Yamasaki que l’on doit le fusionnement des associations de parents et d’instituteurs et d’institutrices francophones (API) en Fédération des associations de parents franco-ontariens. Plus tard, soit en 2000, la Fédération opta pour le nom actuel de Parents partenaires en éducation (PPE).

Le fonds s’est donné le mandat de poursuivre l’oeuvre respectée de Madame Yamasaki. Parents partenaires en éducation veut donc rendre hommage à la contribution magistrale de Madame Yamasaki qui a travaillé pour une reconnaissance officielle de l’engagement des parents au sein du système scolaire.

Le fonds Marguerite Yamasaki paie le coût de la cotisation d’un conseil d’école qui n’est pas membre de PPE. La membriété à PPE permet aux parents de cette école d’apprécier et de comprendre le rôle stratégique de Parents partenaires en éducation, en plus de bénéficier des outils et des partenariats développés par l’organisme.

Lors de l’Assemblée générale annuelle, PPE annonce l’école récipiendaire qui bénéficiera d’une membriété pour l’année scolaire suivante.

 

Ce prix offert par la Commission nationale des parents francophones (CNPF) est décerné à un conseil d’école, membre de Parents partenaires en éducation (PPE), qui a mis en oeuvre un projet spécifique nécessitant la collaboration et un partenariat entre les parents et l’école.

Le projet doit avoir été réalisé au cours des trois dernières années et doit démontrer clairement la collaboration entre les parents et l’école.

Si vous désirez offrir ce prix au conseil d’école pour un projet spécifique, vous devez remplir un formulaire de mise en candidature et y joindre une description écrite du projet en question, en y incluant les objectifs et les résultats obtenus.

Célébrez vos succès!

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le formulaire de candidature.

Parents partenaires en éducation est heureux de remettre le prix CNPF 2015 à l’école élémentaire publique Michaëlle-Jean, pour son projet d’accueil pour les nouveaux parents de leur école.

Ce prix, offert par la Commission nationale des parents francophones (CNPF), souligne la mise en œuvre d’un projet spécifique nécessitant la collaboration et un partenariat entre les parents et l’école.

Ce projet d’accueil mis en place par le conseil d’école se divise en trois étapes. La première consiste à la création d’un guide pour les nouveaux parents, regorgeant d’information tel que le fonctionnement de l’école et le rôle des parents et des élèves. Au cours de la deuxième partie, le guide et des dépliants sont distribués lors de soirées thèmes de l’école (portes ouvertes, soirée cinéma, soirée internationale). Ce stade comprend également la mise en place d’un groupe de parents bénévoles parlant plusieurs langues permettent aux nouveaux parents ne maitrisant pas encore le français de mieux comprendre le système scolaire en Ontario.

Finalement, un petit déjeuner de rencontre est organisé au mois de mai, où les nouveaux parents peuvent se rencontrer et se tisser des liens à la venue de la nouvelle année scolaire.

« Ce groupe de parents a du innover pour trouver de nouvelles façons d’accueillir les nouveaux parents au sein de nos institutions scolaires. Ils ont travaillé main dans la main avec l’équipe de direction afin d’offrir un environnement accueillant pour les nouveaux parents tout en les informant de leurs rôles et responsabilités en tant que parents », a déclaré madame Linda Savard, Conseillère scolaire du secteur de l’école Michaëlle-Jean.

Parents partenaires en éducation, en collaboration avec la CNPF, reconnait, à travers ce prix le fruit de l’implication de parents bénévoles, de collaboration et d’appui entre l’école et la communauté.

Félicitations!

Félicitations à l’École élémentaire Charlotte-Lemieux, récipiendaire du prix CNFP 2014. Le 7 octobre 2014 l’école a célébré l’inauguration de son sentier boisé.

Ce projet est le résultat de deux ans de collaboration entre les parents de l’école, le conseil d’école et le Conseil scolaire des écoles publiques de l’est de l’Ontario (CEPEO). C’est en 2012 qu’un groupe de parents présentent le projet de l’aménagement de l’aire boisée sur le terrain de l’école. Ils désirent créer un sentier au cœur de la nature. Un endroit permettant l’éducation en plein air, une piste pour des randonnées, des cours d’éducation physique ou encore des cours de sciences en plein air.

Au cours des deux années suivantes des parents bénévoles et le conseil d’école œuvrent ensemble pour que le projet se réalise. Avec l’ajout d’une pergola en septembre 2014, les classes en plein air sont maintenant possibles. Grâce aux efforts de tous, le sentier boisé connait un grand succès et a même été le lieu de la marche Terry Fox de l’école.­

Parents partenaires en éducation, en collaboration avec la CNPF, reconnaît, à travers ce prix, le fruit de l’implication de parents bénévoles, de collaboration et d’appui entre l’école et la communauté.

Félicitations!

L’appel d’offre avait pris les devant

Dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle de Parents partenaires en éducation (PPE), qui avait lieu le 2 juin dernier à Toronto, le prix CNPF 2013 fut remis au Projet Karyne, de l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde, à Ottawa.

Ce prix, offert par la Commission nationale des parents francophones (CNPF), souligne la mise en œuvre d’un projet spécifique nécessitant la collaboration et un partenariat entre les parents et l’école.

« La CNPF est fière de reconnaitre les efforts et les succès des parents qui s’impliquent, tant au niveau scolaire que communautaire, afin de s’assurer d’un milieu d’apprentissage de qualité pour leurs enfants. Le projet Karyne est un excellent exemple de persévérance et de détermination qui sert d’inspiration pour la communauté de l’école Gisèle-Lalonde », a déclaré madame Adèle David, directrice générale de la CNPF.

La mission du Projet Karyne est de sensibiliser la communauté aux défis environnementaux et d’encourager l’action écologique. La construction de la serre solaire autosuffisante sert aussi de salle de classe et a été inaugurée en mai 2012.

Ce projet fut mis sur pied en mémoire de Karyne Maisonneuve, décédée d’un cancer à l’âge de 8 ans. Cette jeune fille a gardé le sourire et son côté positif tout au long de son combat avec la maladie. Sa famille a décidé de canaliser la tristesse en énergie positive et a lancé ce projet d’énergie renouvelable, en partenariat avec l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde et le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO).

Parents partenaires en éducation, en collaboration avec la CNPF, reconnait, à travers ce prix, le fruit de l’implication de parents bénévoles, de collaboration et d’appui entre l’école et la communauté.

Félicitations !

Le récipiendaire de la plaque CNPF est le conseil de l’école Ste-Catherine, Pain Court, du CSDECSO pour son projet : Nourrir nos jeunes… bâtir notre avenir.

Depuis plus de trente ans, l’École Sainte-Catherine offre un programme de soupe aux élèves, pendant les mois d’hiver. Cette année le conseil d’école a décidé de parrainer le programme et d’offrir une soupe faite maison. La préparation de la soupe a respecté les directives de Santé à l’école. Le surplus de soupe était distribué au centre WISH de Chatham.

Grâce à ce programme, l’école a nourri ses petits, mais aussi la communauté. Bravo à ces bénévoles dévoués.

 Lauréat 2011 du prix de la CNPF

De gauche à droite: Alphonse Barikage, vice-président du Conseil d’école Maison Montessori, Stéphanie Giguère, présidente du CA de PPE et Mohamed Sekkak, directeur régional de PPE pour le Conseil scolaire Viamonde et président du conseil d’école Maison Montessori

Cette année, la plaque de la CNPF/PPE, signe d’un partenariat réussi entre l’école et la communauté, est attribuée à l’École élémentaire Maison Montessori, de Toronto, pour son projet “Sports enfants/Parents Infos”.

Un programme de sports a été mis sur pied pour les enfants mais aussi pour les parents de l’école. Le permis d’utilisation des structures a été obtenu du conseil scolaire. Ensuite, le conseil d’école a fait la promotion des deux activités: basketball pour les enfants de la 2ième à la 4ième année et la même activité pour les enfants de la 5ième et la 6ième année. Ces activités se déroulent le samedi de 11h30 à 14h30. En plus, les parents s’organisent pour jouer une partie de soccer dans une autre école de 14h30 à 18h. Les programmes ont beaucoup de succès, beaucoup de gens les utilisent. Maintenant, la majorité des paretns connaissent PPE.

De plus, les étudiants du secondaire qui veulent faire leurs 40 heures de bénévolat peuvent le faire dans ce programme. Certains continuent même quand leurs heures sont faites.

Cette année, la plaque de la CNPF/PPE, signe d’un partenariat réussi entre l’école et la communauté, est attribuée à l’École élémentaire catholique Frère-André de Barrie pour son projet de «Parade de Noël.»

Un groupe de bénévoles de l’École élémentaire catholique Frère-André a décidé de participer à la parade organisée par la Chambre de commerce de la ville de Barrie afin de faire rayonner leur école francophone.

La joyeuse équipe de bénévoles du conseil d’école et du comité de parents a travaillé en étroite collaboration avec la garderie « Au coeur de l’Amitié », de même qu’avec la Paroisse catholique de York, la chorale Simcoe et aussi avec l’École secondaire Nouvelle-Alliance.

Enfants, parents et enseignants ravis ont donc défilé dans un véritable char allégorique avec leurs pancartes aux couleurs de l’école tout en chantant des cantiques de Noël et en distribuant des cannes de bonbons ayant le numéro et le nom de l’école. Nul doute que du coté visibilité et notoriété, cela a été un grand succès car plusieurs commentaires élogieux furent entendus.

Voilà vraiment un partenariat haut en couleur!!

Toutes nos félicitations aux bénévoles de l’École élémentaire Frère-André de Barrie!