L'accompagnement vers l'autonomie

À la naissance de notre enfant, physiquement, nous coupons le cordon ombilical. Pourtant, ce cordon ombilical, ne faut-il pas accepter de le couper symboliquement pour permettre à l’enfant de devenir automne? Comment accompagner, et non diriger, notre enfant tout au long de sa vie? Apprendre à laisser aller tout en demeurant un guide, voilà un objectif de vie. 

Des questions 

  • Comment responsabiliser un enfant à devenir un être autonome?
  • Sommes-nous un parent : permissif, démocrate ou autoritaire ?
  • Comment établir les limites et les conséquences et témoigner notre confiance?
  • Comment distinguer un besoin de l’enfant d’un désir, voire même d’un caprice?
  • Comment s’adapter à la personnalité de son enfant sans imposer ses attentes au risque de le brimer?
  • Comment respecter les rêves et les passions de ses enfants tout en tenant compte des ressources familiales disponibles (argent et temps)?
  • Où tracer la ligne de ce qu’on peut tolérer et démontrer notre confiance lorsque celle-ci est dépassée?
  • Est-il vraiment nécessaire d’expliquer que chaque action entraîne des conséquences, bonnes ou mauvaises? 

Ce qu’en disent des parents

Le thème de l’accompagnement vers l’autonomie a été discuté lors du Congrès 2014. Voici ce qu’ont dit des parents :

  • Il est important de chercher un équilibre entre la liste des activités prioritaires et quand lâcher prise.
  • Il s’agit de faire des compromis ou des sacrifices pour gérer les demandes de tous les membres de la famille en tenant compte des aspects suivants : la quantité, la qualité, le temps, la distance, le coût et la motivation.
  • Il paraît important d’engager les enfants dans le processus de décisions, c’est-à-dire d’exprimer clairement et d’écouter les commentaires afin d’évaluer l’impact des choix effectués.
  • Le temps des repas est un excellent moment pour cultiver la relation parent-enfant.
  • Une humeur changeante, un état trop calme, de l’insomnie, des crises, peuvent être des indicateurs que l’enfant vit du stress ou de la fatigue.

Et vous, qu’en dites-vous? Participez à la Conversation! Remplissez le bon de commande!

Des ressources

On retrouve plusieurs bons articles sur les sites tels que C’est tellement moi, Moi & cie et canoe.ca :

L’art d’élever des enfants donne une liste des tâches que les enfants peuvent effectuer selon leur âge.
Accompagner son enfant vers l’autonomie donne un aperçu général du moment de remettre des responsabilités à l’enfant selon son âge.

Le site du Conseil canadien de la sécurité permet de respecter la sécurité tout en étant bien informé.

Un document d’une trentaine de pages créé par le gouvernement du Québec qui résument les aspects importants du développement de l’enfant de 0 à 5 ans. Il contient une bibliographie étoffée.

L’aider à développer son autonomie – Chroniques-conseil et réponses à vos interrogations concernant certaines problématiques rencontrées avec les enfants.

ALLÔ PROF, UNE SOLUTION POUR DÉVELOPPER L’AUTONOMIE ET ENCOURAGER LA PERSÉVÉRANCE
L’importance de l’implication des parents dans le processus scolaire des enfants a été plusieurs fois démontrée par les chercheurs. Toutefois, cet encadrement, véritable soutien de la persévérance scolaire, doit viser le développement de l’autonomie. La réussite est une responsabilité qui incombe d’abord et avant tout au jeune.

Visez toujours le développement de l’autonomie dans votre démarche d’aide. Le meilleur service que vous pouvez rendre à votre enfant, c’est lui donner la confiance nécessaire pour aller de l’avant, lui transmettre la volonté de prendre lui-même en main sa réussite.
Vous y trouverez des conseils et des trucs concrets.

Des activités complémentaires pour vous aider à mettre en pratique certains outils éducatifs.

Étude qualitative : Écouter les familles pour mieux les comprendre.
La majorité des parents soutiennent et accompagnent leur enfant étudiant vers l’autonomie.

Visitez aussi la section « Ressources » du site Web de Parents partenaires en éducation : https://ppeontario.ca/ressources/